VTC LYON : GARE DE LYON PERRACHE

COMMENT SE DEPLACER PENDANT LES TRAVAUX ?

Il faudra attendre jusqu’en 2023 !la gare de Lyon perrache se réinvente avec près de 50 opérations de bâtiments, d’infrastructures et d’espaces publics. Les Automobilistes comme les cyclistes, piétons ou usagers des transports en commun, tout est mis en oeuvre pour préserver vos déplacements et garantir l’accessibilité du quartier et de ses équipements pendant les travaux.

D’ici à 2030, la Métropole Lyonnaise comptera 100 000 habitants supplémentaires. A ce même horizon, la population du quartier de La Confluence devrait augmenter de 6 000 habitants par rapport à aujourd’hui, tandis que le nombre de salariés passera de 15 000 actuellement à 25 000.
Ce développement, tant à l’échelle du quartier que de la Métropole, conduira naturellement à un développement de l’offre de transports ferroviaires et de transports en commun et à une hausse de leur fréquentation.
Aussi, si à l’heure actuelle 100 000 utilisateurs au total empruntent quotidiennement le pôle d’échanges (70 % du trafic) et/ou la gare SNCF de Perrache (30 % du trafic), ce chiffre doublera d’ici 2030.

Faciliter l’usage des modes doux et l’intermodalité
Ce développement va de pair avec l’évolution progressive des usages en matière de mobilité, au profit des solutions alternatives à la voiture, comme les transports en commun, le vélo (700 vélos par jour en 2011 sous la voûte ouest, 1300 vélos/jours en moyenne en 2018 avec des pointes jusqu’à 1900 vélos/jour) et la marche à pied ou encore les VTC.

Ces usages sont facilités par l’amélioration de l’accessibilité, du confort et de la sécurité des voies ou espaces dédiés aux circulations douces, mais également par le renforcement de l’intermodalité entre les différents modes de déplacement.
Perrache doit ainsi devenir un pôle multimodal performant, permettant de passer rapidement et sans contrainte du tramway au train, du train au métro ou au tramway, du métro au vélo, VTC